icon-newsletter

Episode 4 – Lire de façon équilibrée

Publié le: 26 Jan 2021

Leslie Banham : Lorsque vous lisez la Bible en entier, vous allez commencer à entrevoir les réponses à certaines questions. 

Nancy Leigh DeMoss : Qu’est-ce que Dieu prépare dans ce monde ? Qu’est-ce qu’il est en train de faire ? Qu’est-ce que moi j’ai à voir avec tout ça ? Où est ma place dans le plan de Dieu ? Si vous voulez comprendre tout cela, alors assurez-vous de ne pas négliger ni d’éviter certaines parties de la Parole de Dieu.

Leslie : Voici le podcast « Réveille nos cœurs ! » 

Nous avons tous besoin d’une alimentation équilibrée et je suis sûre que parmi les résolutions prises en début d’année, beaucoup d’entre nous avons décidé de manger plus sainement et plus équilibré ! Vous savez, nous avons également besoin d’une lecture équilibrée de la Parole de Dieu. J’espère que cette année nous puissions toutes avoir une manière saine d’aborder la Bible.

Dans ce nouvel épisode de la série « Entrer dans la Parole et laisser la Parole entrer en nous », nous allons parler d’un plan pour une lecture équilibrée.  

Nancy : Imaginez-vous en train d’ouvrir votre réfrigérateur. Fermez les yeux, puis tendez la main et attrapez tout ce que vous pouvez atteindre. Vous arriverez à attraper 3 ou 4 choses et c’est ce qui va constituer votre repas.

Ce sera peut-être un pot de mayonnaise, un pot de cornichons et une pêche, ou tout autre chose qui se trouve dans votre frigo en ce moment. Je pense que vous vous dites : « Mais c’est horrible cette manière d’établir un menu. »

Eh bien je suis d’accord. Mais c’est une image qui illustre bien la façon dont beaucoup de gens abordent la Parole de Dieu. On attrape aveuglément le premier passage qui nous tombe sous la main. On ouvre la Bible, on choisit un passage par-ci, un autre par-là, aucune séquence particulière, aucun ordre particulier ; voilà comment on lit les Écritures.

Nous savons ce dont notre corps a besoin : il nous faut des repas équilibrés sur le plan nutritionnel pour rester en bonne santé. Si on vit simplement avec un seul type de nourriture, sans alimentation équilibrée, et bien, tôt ou tard, notre corps va le ressentir.

De la même manière, nos esprits ont besoin de l’équilibre qui provient d’une vision globale de la Parole de Dieu, de l’ensemble du conseil de Dieu. On ne peut pas seulement se limiter à des passages qui ont l’air particulièrement appétissants ou à tout ce que nous attrapons aveuglément en parcourant rapidement les Écritures.

Je crois que la croissance spirituelle de beaucoup de croyants est retardée à cause de leur régime spirituel. Alors, je suis la première à admettre que toutes les parties de la Bible ne sont pas aussi faciles que ça à digérer. Et il m’arrive parfois de me demander si certains passages ont vraiment de l’intérêt. Je me dis : « Mais, il a vraiment de la valeur ce passage ? Est-ce que c’est vraiment important de le lire ? »

Eh bien, la réponse c’est oui, absolument. C’est important de lire pour des raisons que nous ne pouvons peut-être pas bien comprendre. Mais voilà ce qu’on sait. Dans 2 Timothée chapitre 3 (verset 16), on sait que « toute Écriture est inspirée de Dieu » (NFC). Elle est inspirée par Dieu. Et tout ça, c’est utile, même les chapitres 1 à 9 de 2 Chroniques. Tout est utile.

À quoi est-ce que ça sert ? Et bien c’est « utile pour enseigner la vérité, pour persuader, pour corriger les erreurs, pour former à une vie juste ». Il me faut quelque chose dans chaque passage de la Parole de Dieu pour avoir un régime équilibré sur le plan spirituel. Il nous faut un régime qui inclut toute la Parole de Dieu.

L’un des problèmes de notre monde moderne, c’est que nous sommes tellement habitués à voir nos sens stimulés par des sensations visuelles, sonores, qu’on s’ennuie facilement devant tout ce qui ne nous enthousiasme pas immédiatement ou qui ne donne pas de résultat tout de suite.

Nous sommes tellement stimulés par les ordinateurs, les jeux informatiques, la télévision, les films et la publicité dans ce monde que, lorsqu’il s’agit de choses spirituelles, même au sein de l’église, nous voulons des choses qui nous stimulent et qui nous passionnent immédiatement.

Alors c’est dur pour nous, qui sommes nourris par ce régime de médias au développement si rapide. C’est dur pour nous de nous passionner pour la lecture parce qu’on s’ennuie facilement. Et si vous n’êtes pas d’accord avec moi, eh bien regardez les enfants. Vous verrez aujourd’hui chez les enfants à quel point ils s’ennuient facilement quand ils sont loin des écrans.

Aujourd’hui, on veut du sensationnel, du spectaculaire, de l’excitant, du passionnant. L’auteur Oswald Chambers nous le rappelle : « La Bible ne fait pas vibrer. La Bible nourrit. Prenez du temps pour lire la Bible et vous verrez, l’effet bienfaisant sera aussi réel que celui de l’air frais sur votre visage. »

Vous savez, on a besoin des Psaumes et des épîtres, mais on a également besoin des livres de la loi de l’Ancien Testament. On a besoin des livres historiques. On a besoin des prophètes. On a besoin des évangiles. On a besoin de la totalité de la Parole de Dieu. On doit lire la Parole de Dieu de manière à avoir une idée du déroulement global de la Parole.

Quand vous prenez un livre autre que la Bible, vous n’allez généralement pas commencer au milieu. Ok, je sais y en a qui le font. Mais, en général, surtout si le livre a une intrigue, vous n’allez pas commencer simplement au milieu ou vous n’allez pas sauter au hasard d’un chapitre à l’autre. Eh bien, c’est pourtant la manière dont beaucoup d’entre nous, nous lisons la Bible.

On ne réalise pas que la Bible a un scénario. C’est une histoire. C’est la grande histoire de la rédemption – une histoire qui a un début, un milieu et une fin –, l’histoire d’un Dieu qui a créé l’homme pour être en communion avec lui et qui a ensuite été rejeté par l’homme. Alors Dieu a mis en place un plan qu’il avait élaboré depuis l’éternité pour ramener l’homme à la communion avec lui, et il a envoyé Jésus pour mener à bien ce projet par sa mort sur la croix.

Voilà, c’est ça l’histoire de Dieu. Vous ne pouvez pas comprendre toute cette histoire si vous ne faites que choisir des morceaux ici et là et que vous n’en comprenez pas tout le sens. Voilà pourquoi je tiens à vous encourager à lire la Bible non seulement en priant, comme nous en avons déjà parlé, et en y réfléchissant, mais aussi à la lire de façon systématique, pour lire la Bible avec rigueur et équilibre.

Alors ça ne veut pas dire que la Bible ne peut être lue que de la Genèse à l’Apocalypse, bien qu’il y ait pas mal de gens qui ont trouvé une grande bénédiction en lisant régulièrement les Écritures de cette façon-là.

La lecture systématique, ça veut dire que nous comprenons que le contexte et le déroulement sont importants. Les différents versets doivent être lus dans le contexte du paragraphe et du chapitre dans lequel ils apparaissent. Les chapitres de la Bible doivent être lus dans le contexte du livre dans lequel ils se trouvent. Et les livres de la Bible doivent être lus dans le contexte des autres livres de la Bible pour que nous puissions voir comment ils s’intègrent dans le dessein, dans le déroulement et l’intrigue de l’Écriture et du plan de rédemption éternel de Dieu.

Donc, si vous voulez un régime spirituel équilibré, vous allez vous appliquer à comprendre tout le plan de Dieu.

  • Qu’est-ce que Dieu prépare dans ce monde ?
  • Qu’est-ce qu’il est en train de faire ?
  • Qu’est-ce que moi j’ai à voir avec tout ça ?
  • Où est ma place dans le plan de Dieu ?
  • Si vous voulez comprendre tout cela, alors assurez-vous de ne pas négliger ni d’éviter certaines parties de la Parole de Dieu.

En fait, je pense que ce sera peut-être triste, quand on arrivera au ciel et qu’on va découvrir combien de chrétiens n’ont jamais lu une fois la Bible en entier, et qu’il y a des passages de la Parole de Dieu que bien des chrétiens n’ont jamais lus.

Dieu nous a tellement aimés qu’il nous a donné ce Livre pour nous montrer son cœur, pour nous apprendre ses voies, pour nous enseigner son plan. C’est son histoire. Et c’est une belle histoire ! C’est un livre incroyable ! Oui, certaines parties sont difficiles à comprendre.

Mais ce serait triste de se retrouver devant le Seigneur et de lui dire : « J’étais trop occupé, j’étais trop préoccupé ou je n’avais pas assez de rigueur ni de discipline. Je n’ai même jamais parcouru les livres de Moïse. Je n’ai tout simplement pas réussi à lire les livres prophétiques de l’Ancien Testament. » Alors voilà ce que nous avons manqué. Ce serait vraiment triste.

Maintenant, il y a différentes façons de lire systématiquement la Bible. Et au cours des prochaines émissions, j’aimerais donner un aperçu et des instructions sur la manière de procéder. Il n’y a pas qu’un seul bon plan, pas qu’une seule bonne approche.

Certaines personnes par exemple préfèrent commencer par la Genèse et lire d’une traite jusqu’à l’Apocalypse. Bon, je dirais que si vous n’avez jamais lu la Bible, c’est plutôt un grand défi, car il est fort probable que, quand vous arriverez au Lévitique, eh bien vous serez sur le point d’abandonner ; beaucoup de gens l’ont fait avant vous.

En fait il existe différentes approches ou différents plans qui peuvent vous aider à lire la Bible de manière systématique, mais qui ne vous rebutent pas quand vous arriverez dans les parties les plus difficiles.

Tout d’abord, j’aimerais dire que, si vous n’avez pas déjà l’habitude de lire la Bible, alors commencez lentement. Ne vous fixez pas pour objectif de lire toute la Bible au cours des 30 prochains jours, ou des six prochains mois ou peut-être même au cours de l’année qui vient, si vous n’avez jamais lu la Bible régulièrement et systématiquement.

Il y a pas mal de façons de lire la Bible de manière systématique, en fonction du rythme auquel vous souhaitez la lire. Il existe beaucoup de plans de lecture de la Bible qui sont disponibles. On en a rassemblé plusieurs et à la fin du podcast, on vous dira comment vous pouvez les obtenir.

Permettez-moi juste dire que personnellement, j’aime toujours lire en même temps l’Ancien et le Nouveau Testament. J’ai trouvé ça tellement utile au cours de mes plus de 50 dernières années de lecture des Écritures. Et y a plusieurs raisons à ça.

D’une part, c’est que l’Ancien Testament éclaire le Nouveau Testament et inversement. On les comprend mieux l’un à la lumière de l’autre. C’est plus facile de voir les liens entre les deux quand on lit les deux en même temps.

D’autre part, je n’aime pas rester trop longtemps sans lire les évangiles. Dans la Bible, c’est là qu’on obtient l’image la plus claire de Jésus. Il est partout dans la Bible, mais c’est là que nous obtenons l’image la plus ciblée.

Et puis, il y a une autre chose encore. C’est que, quand vous lisez simultanément les deux Testaments, vous constatez que les passages les plus difficiles de l’Ancien Testament s’équilibrent avec d’autres passages un peu plus faciles à digérer.

Mon père avait une habitude dont il s’est rarement écarté au cours des 28 ans de sa vie chrétienne avant son décès. Chaque jour, il lisait cinq psaumes et un chapitre des Proverbes. Ça lui permettait de parcourir les livres des Psaumes et des Proverbes tous les mois en fait, tous les 30 jours.

Après, il lisait à la suite deux chapitres de l’Ancien Testament et un du Nouveau Testament. Et je crois que ça vous fait traverser l’Ancien Testament une fois par an et le Nouveau Testament deux fois par an, quelque chose comme ça. Ça, c’est une manière de faire.

En réalité, peu importe le plan que vous utilisez, tant que vous trouvez quelque chose qui fonctionne pour vous, tant que vous le faites pour lire de manière consécutive et réfléchie les différentes parties de l’Écriture, et tant que vous finissiez par lire l’ensemble de la Bible.

Et je vous encourage aussi à changer de temps en temps. J’ai constaté que si parfois je modifie le plan que j’utilise pour lire les Écritures, et bien mon enthousiasme pour la lecture de la Parole reste « frais », intact. Si vous constatez que votre moment de lecture de la Bible devient un peu monotone, c’est peut-être le moment de changer de plan ! 

Quel que soit votre choix, trouvez un plan, persévérez et restez fidèles au cours des 30 prochains jours pour relever ce défi de 30 jours. Mais ensuite, j’espère que pendant le reste de l’année et le reste de votre vie, vous aurez pris l’habitude, le modèle, de lire la Parole de Dieu et de la lire systématiquement.

Nancy : Il y a différentes manières d’observer les Écritures. L’une d’elles serait sous un microscope et l’autre extrême serait via un télescope, si je peux me permettre d’utiliser ces images.

Ça représente quoi d’observer la Parole de Dieu sous un microscope ? Eh bien, c’est quand on choisit de lire chaque jour une petite partie des Écritures, en méditant soigneusement chaque mot, chaque phrase, en les disséquant et en les digérant lentement.

On devrait toujours méditer la Parole de Dieu. Mais, en ce qui me concerne, y a des moments où j’aime ralentir le rythme de mes lectures habituelles avec un passage, un peu comme je le fais avec le Psaume 119 à travers cette série de podcasts. J’ai lu le Psaume, je l’étudie, je le médite, je vais me coucher en écoutant ce Psaume – ça c’est assez sympa à faire – ; en essayant de mettre ce passage sous un microscope.

Charles Spurgeon croyait vraiment en cette approche de la lecture des Écritures. Voilà ce qu’il a écrit :

« Il y a tellement de gens qui aiment lire de nombreux chapitres chaque jour. Je ne voudrais pas les dissuader de cette pratique, mais je préfère plonger mon âme dans une demi-douzaine de versets toute la journée plutôt que de me rincer la main avec plusieurs chapitres. »

Et il poursuit encore :

« Baignez-vous dans un texte de l’Écriture, laissez-le être aspiré dans votre âme jusqu’à immerger votre cœur ! Placez votre cœur sur la Parole de Dieu ! Laissez toute votre nature y plonger comme on plonge un tissu dans une teinture ! »

Moi j’aime bien cette image qui montre que quand vous êtes plongé dans une partie de l’Écriture, vous vous imprégnez de cette matière comme quand vous mettez un morceau de tissu dans un colorant et que vous le laissez tremper dedans.

Maintenant, une manière de faire – peut-être vous voudrez faire ça dans votre lecture de la Bible de temps en temps –, c’est de prendre un livre en particulier dans la Bible. Il y a quelques temps, je discutais avec une amie qui était confrontée à certains problèmes, et je l’ai encouragée à prendre le livre des Philippiens.

Je lui ai dit : « Plonge-toi dans ce livre et pendant les prochaines semaines, immerge-toi dans les quatre chapitres. Mets-le sous un microscope. Imprègne-toi de toutes ses paroles. » C’est donc une manière de faire : lire un livre, un livre assez petit comme celui-là, tous les jours pendant plusieurs semaines, pendant 30 jours,  pourquoi pas.

Au cours de notre défi actuel, ce défi de 30 jours, peut-être que vous voudrez faire ça. Alors vous pourriez prendre Colossiens, Éphésiens ou Philippiens, l’un des livres les plus courts de la Bible, et le lire tous les jours pendant 30 jours, en demandant à Dieu de vous donner une vision plus profonde du cœur et du message de ce livre. Vous le mettez sous un microscope.

Maintenant, à l’autre extrême – il y a tout le reste – prendre la Parole de Dieu et l’observer à travers un télescope. En fait, c’est comme ça que j’aime beaucoup la lire, même si on a besoin des deux.

De cette manière, on couvre plus de terrain plus rapidement. Ce qu’on fait alors, c’est rechercher des thèmes généraux pour dérouler les fils de l’histoire et les liens qui vont de la Genèse à l’Apocalypse. Il m’est arrivé de faire ça à un rythme encore plus rapide.

Il y a quelques années, j’ai appris que le célèbre George Mueller lisait la Bible plusieurs fois par an. Et c’était un homme très occupé, mais il a pris le temps de lire les Écritures. Il avait vraiment saisi toute la Parole de Dieu.

C’est ce qui m’a mis au défi de comprendre et d’apprécier la Parole de Dieu dans son ensemble. C’est ce qu’on fait lorsqu’on lit les Écritures à un rythme plus rapide, que ce soit une fois par an ou à tout autre rythme. Mais vous les lisez plus rapidement. Vous avez une vue plongeante sur le plan panoramique de Dieu.

Vous allez découvrir que les thèmes qui traversent les Écritures sont comme des fils de tapisserie tissés ensemble pour former la magnifique histoire de la rédemption.

Mais de temps en temps, je fais une petite pause dans ma manière de lire suivant une de ces méthodes – c’est-à-dire microscope, télescope ou lecture consécutive. Et je vais plutôt me concentrer sur un mot particulier, un sujet ou un personnage biblique et, pendant un moment, je vais centrer mon attention sur l’étude de ce mot, de ce thème ou de cette personne. Mais je dirais seulement que ça doit rester sur une période assez courte, pour ne pas négliger de lire la Bible de manière consécutive et systématique.

Maintenant que vous lisez avec les moyens que vous aurez choisis, surtout ne vous découragez pas. Rappelez-vous, comme on l’a déjà dit à plusieurs reprises, que ce ne sera pas chaque jour un festin spirituel, pas plus que les repas que vous mangez chaque jour sont des banquets succulents.

Il y a certains passages qui auront plus un goût de carton qu’un goût de miel. Il y en a qui seront vraiment laborieux. Mais la valeur et l’impact de la Parole de Dieu dans nos vies ne se voient pas dans ce qu’on lit en un seul jour ou en une semaine.

La valeur d’un régime alimentaire équilibré physiquement n’est généralement pas ressentie en un seul jour ou en une seule semaine. Ce sont plutôt les effets et les avantages cumulés qui résultent du fait de bien manger qui se ressentent sur une longue période.

Alors quand vous rencontrez des passages de l’Écriture qui ont l’air insensés ou qui n’ont apparemment aucune valeur, n’abandonnez pas. Ne partez pas du principe que ces portions-là ne valent rien. On a besoin de chaque partie des Écritures pour notre croissance spirituelle ; on a besoin d’un régime équilibré spirituellement.

Rappelez-vous que, qu’on la comprenne ou pas, qu’elle soit facile à lire ou pas, la Parole de Dieu est toujours profitable. Tout est profitable. Même les passages qui sont les plus difficiles à comprendre ou qui ont l’air d’avoir relativement peu de valeur, je crois qu’ils nous sanctifient, qu’ils nous purifient et qu’ils nous font mûrir à mesure qu’ils pénètrent dans notre système.

Je ne sais pas comment ça marche. Mais je crois que quand je lis les généalogies avec mon cœur, en priant et en communion avec Dieu, l’Esprit de Dieu utilise même ces passages d’une manière ou d’une autre pour purifier et sanctifier mon esprit.

Donc quelle que soit votre approche de la lecture – je vous rappelle encore une fois que nous avons différents plans de lecture de la Bible à disposition et que nous vous les proposons à travers cette série et sur notre site internet. Alors j’espère que vous allez en choisir un et que vous l’utiliserez cette année.

Mais ne soyez pas esclave de la méthode. Ne vous laissez pas prendre au piège des mécanismes de comment lire les Écritures, au point de rater l’objectif. Rappelez-vous que le but n’est pas la vitesse à laquelle vous pourrez traverser la Bible.

Le but, c’est de rencontrer Dieu chaque jour au calme. Et ça c’est pour que la Parole – la Parole vivante et la Parole écrite – entre en vous et pour cultiver une relation intime avec Jésus, la Parole vivante.

Je tiens à vous rappeler qu’il est possible de connaître la Parole de Dieu intellectuellement de bout en bout sans pour autant réussir à connaître Dieu. Je me souviens de ce que Jésus a dit aux pharisiens de son temps. C’était des experts théologiques. Ils connaissaient la Parole de Dieu – chaque mot, chaque lettre.

Mais Jésus leur a dit : « Vous n’avez jamais entendu la voix du Père et sa Parole n’habite pas en vous » (Jean 5 :37-38, paraphrasé).

Est-ce que vous pouvez imaginer ce que ces hommes ont pensé ? « Oh mais il est gonflé ! C’est un ouvrier ! Il n’a jamais étudié la théologie ! Et c’est lui qui nous dit qu’on connaît pas Dieu et que la Parole de Dieu n’habite pas en nous ? »

Jésus a continué à leur dire pourquoi. Dans le chapitre 5 de l’évangile de Jean, il dit : « Vous étudiez les Écritures avec diligence. Mais les Écritures vous parlent de moi et vous ne venez pas à moi pour trouver la vie » (versets 39-40, paraphrasés). En d’autres termes, il dit : « Vous m’avez raté ! Vous n’avez pas capté le message. Vous avez rempli votre tête de connaissances, mais vous êtes passés à côté de la relation avec moi. »

Donc ne manquez pas l’objectif de l’étude de la Bible. Ne ratez pas le but de la lecture de la Bible. Ce n’est pas une chose de plus à cocher dans votre liste. C’est bien d’avoir une liste de choses à faire, surtout si notre cœur n’est pas là où il devrait être. C’est bien d’avoir de bonnes habitudes. 

Mais on ne veut pas juste une habitude. On veut une relation avec Dieu. L’objectif d’entrer dans la Parole, c’est de rencontrer Jésus. C’est lui l’objet de notre quête. Donc, ne ratons pas la cible. Laissons notre lecture de la Bible nous diriger vers Jésus.

Quand vous lisez, demandez-vous toujours : « Comment est-ce que ce passage peut m’aider à connaître Dieu? » Et prier : « Seigneur, fais de cette vérité une réalité dans ma vie. Intègre la Parole à ma vie. Fais-la vivre à l’intérieur de moi. »

La Parole de Dieu est vivante. Elle est puissante. Demandez au Seigneur de rendre vivante sa Parole en vous.

En lui demandant cela, en lisant la Bible, en la priant, en y réfléchissant et de façon systématique, vous allez constater que Dieu vous change réellement par sa Parole.

Leslie :  C’est vrai, souvent j’ouvre la Bible et je commence à lire un peu au hasard. Mais quand on pense à tout ce que la Parole peut offrir quand on la lit en priant, en réfléchissant et en la lisant de façon systématique, quels trésors pour nos cœurs ! Voilà pourquoi nous vous encourageons à vous inscrire au défi proposé par « Réveille nos cœurs » : 30 jours pour lire la Bible. Vous pouvez le faire en vous rendant sur le site reveillesnoscoeurs.com.

La semaine prochaine, vous entendrez parler de l’un des meilleurs outils d’étude de la Bible disponible. Vous avez probablement déjà des tiroirs pleins de cet outil. Nous espérons vous retrouver pour un nouvel épisode avec « Réveille nos cœurs ».

 

Tous les extraits de la Bible sont tirés de la version Parole de Vie (sauf spécifié dans le texte).

Réveille nos cœurs est le ministère français de Revive Our Hearts, initiative de Life Action Ministries avec Nancy DeMoss Wolgemuth.

Avec les voix de Christine Reymond et Jeannette Kossmann.

Nous faisons partie de l'organisation internationale Revive Our Hearts aux Etats-Unis.

© 2021 Réveille Nos Coeurs.