icon-newsletter

Maman tu n’as pas besoin d’être parfaite

Cela a commencé dès la première nuit à la maternité avec mon fils il y a sept ans… La responsabilité de devenir maman avec des interrogations dans tous les sens, une pression pour tout faire bien… «Dois-je le laisser dormir dans son couffin ou contre moi ? Dois-je le laver tous les jours ? Une tétine ou pas de tétine ? …» Puis plus tard : «Combien de siestes ? Sport ou musique ? Ecole publique ou école privée ? Travailler ou rester à la maison ?» Et cela ne s’arrête jamais… Nous sommes entourées de voix, de théories, de livres, de témoignages sur les réseaux sociaux… L’éducation positive, manger bio, dormir sans pleurs…. 

En devenant mère j’ai senti que la culture autour de moi n’allait pas m’aider. Nous vivons dans un monde de plus en plus sophistiqué, avec un accès aux dernières connaissances en nutrition, neurosciences, etc. Et pourtant nous sommes, nous les mamans, de plus en plus perdues, chargées, fatiguées, sous le poids de la culpabilité de ne pas répondre à toutes ces exigences qui vont même jusqu’à se contredire entre elles… Et nous sommes paradoxalement de plus en plus seules… 

Alors on fait quoi maintenant ? Est-ce que Jésus nous demande de porter ce poids ? 

Plusieurs fois je me suis retrouvée là, assise à jouer avec mon bébé, le regard ailleurs, seule, la tête remplie de questions, et le cœur alourdi par la responsabilité de maman… Et j’ai prié «Seigneur aide-moi.» Au milieu des soucis de santé, alors que je ne me sentais pas à la hauteur, pas assez énergique, pas assez créative, pas assez ceci ou cela… J’ai crié à Dieu…

Et dans sa grâce Dieu m’a montré que c’est exactement là, dans ma faiblesse, qu’il m’attendait et que lui, il pouvait être fort. 

Alors plutôt que de me tourner vers des théories modernes en tout genre pour être une bonne maman, de culpabiliser parce que je n’ai pas toute l’énergie, toute la créativité, que je voudrais…j’essaye plutôt de me tourner vers Jésus et me souvenir que mon enfant n’a pas besoin de la maman au top dans tous les domaines, mon enfant a besoin que :

  • Maman ait besoin de Jésus 

Mon enfant sera bien plus impacté par une maman qui sait qu’elle ne peut rien par elle-même et qui va à Jésus régulièrement pour vivre son quotidien, plutôt qu’une « super-maman ». Voir sa maman prier chaque jour, aller à Dieu quand elle est fatiguée et dépassée, lire sa Bible, aimer le Seigneur, le louer, le remercier…Je veux croire que ce sera une bénédiction pour mon enfant. 

  • Maman sache demander pardon

J’aime me souvenir que mon enfant n’a pas besoin d’une maman qui ne se trompe jamais, qui a toujours raison. Il a besoin d’une maman qui se sait faible, qui demande pardon, qui ne prétend pas avoir toutes les réponses mais qui connait celui qui les a. Et même si nous avons fait des erreurs, même si cela fait des années, il n’est jamais trop tard pour demander pardon à nos enfants.

  • Maman cherche la sagesse auprès du Conseiller Parfait

Comme c’est bon de se rappeler que nous avons accès à celui qui a créé notre enfant, qui le connaît mieux que nous-mêmes et qui a les réponses à toutes nos préoccupations. Mon enfant n’a pas besoin que sa maman soit à la pointe des théories sur l’éducation, la psychologie ou la nutrition (même si en soi ces choses peuvent aider si elles ne deviennent pas la priorité). Mon enfant a besoin d’une maman qui consulte régulièrement le Parfait Conseiller (Esaïe 9 :6). 

  • Maman soit connectée à d’autres mamans qui connaissent Jésus

Comme il est bon de s’encourager entre sœurs pour contrer les mensonges de la culture. Mon enfant a besoin d’une maman qui tient ferme dans sa foi dans un monde bouleversé, qui est encouragée dans le Seigneur par des relations fraternelles authentiques.

  • Maman puise sa force en Dieu 

J’ai réalisé que c’est un mensonge de croire que, pour aller bien, j’ai besoin de me recentrer sur moi-même, sur mes besoins, de m’aimer plus. Cela ne fait qu’entretenir mon vide intérieur en réalité. J’ai, avant tout, besoin de temps avec le Seigneur, pour être remplie de son amour, de sa paix, de ses forces. Et mon enfant a besoin d’une maman qui puise sa force dans le Seigneur (Esaïe 40 :31). 

Quel appel merveilleux le Seigneur nous a confiés en tant que maman ! Mais j’ai tellement besoin de lui pour répondre à cet appel…C’est trop grand pour mes épaules. Et aucune théorie d’éducation, de développement personnel ou autre ne pourra alléger ce fardeau. Non, je n’ai pas besoin d’être parfaite pour être une bonne maman. J’ai besoin de Jésus et alors mon foyer deviendra ce mini laboratoire où ma faiblesse fait place à sa force, où l’Evangile devient concret, où mon enfant voit en pratique combien Jésus est tout-suffisant. 

 

© Revive Our Hearts. Écrit par Agathe Chapovalov. Utilisé avec autorisation. 

 

Nous faisons partie de l'organisation internationale Revive Our Hearts aux Etats-Unis.

© 2022 Réveille Nos Coeurs.